Je me suis remise à écrire. A imaginer. A passer mes journées en attendant le soir. Pouvoir poser mes mots. Mais aussi me retrouver face à une feuille blanche et mille idées qui se bousculent pour ne pas sortir.

C’est dur, mais ça fait du bien.

Jeudi Avr 4 @ 09:06pm
Mercredi Avr 4 @ 10:49am

Dans une société fondée sur le pouvoir de l’argent, tandis que quelques poignées de riches ne savent être que des parasites, il ne peut y avoir de “liberté”, réelle et véritable.

Dans une société fondée sur le pouvoir de l’argent, tandis que quelques poignées de riches ne savent être que des parasites, il ne peut y avoir de “liberté”, réelle et véritable.

Mercredi Avr 4 @ 10:41am
Mais dans quel monde vit-on ? Laissez-moi hurler, vomir et tout defoncer

Le gouvernement iraquien a présenté au parlement un projet de loi qui permettrait le mariage à n’importe quel âge, suivant ainsi les préceptes les plus strictes de la loi islamique, la Sharia.

Le projet abaisse l’âge légal du mariage pour les femmes à 9 ans, et pour les hommes à 15 ans, selon l’article 16.

Par ailleurs, il permet la polygamie sans restrictions (article 104), établit que les femmes de plus de 18 ans ont besoin de l’approbation paternelle pour se marier, et octroie au mari le droit d’avoir des relations sexuelles même sans le consentement de l’épouse (article 101).

Dans ce projet scandaleux, on retrouve également des conditions telles que : pendant qu’une femme allaite son bébé, l’homme polygame peut passer la nuit avec n’importe laquelle de ses femmes.

Un autre point polémique de cette réglementation est qu’elle interdit à la femme d’abandonner le domicile conjugal ou d’intégrer le marché de l’emploi sans le consentement de son époux. La « Loi Yaafari » ainsi nommée établit qu’un mari n’a pas l’obligation de subvenir économiquement aux besoins de son épouse si celle-ci n’est pas en mesure de le satisfaire sexuellement (article 126).

La loi établit également qu’en cas de divorce, le père est l’unique tuteur des enfants, et interdit aux musulmans de se marier avec des non-musulmans (article 63).

Les défenseurs des droits de l’Homme et les leaders religieux internationaux ont fait part de leur grande indignation après qu’en février dernier, la majorité du Conseil des ministres iraquien (21 sur 29) a voté en faveur de ce projet polémique qui légalise implicitement la pédophilie, le viol et la prostitution dans le cadre du mariage.

Ainsi, une éventuelle approbation fragmenterait encore plus les positions religieuses. Les chrétiens d’Iraq, depuis le début de l’invasion américaine et après la guerre civile qui s’en suivit, ont souffert d’une véritable hécatombe, ont été victimes d’attaques terroristes et ont été contraints à l’exil. Ces derniers, opposés à cette loi, craignent pour les droits des jeunes filles et pour leur sécurité, car ils considèrent comme un viol le fait qu’une enfant de 5 ans (âge estimé pour acter les noces) ait des relations avec un homme.

Dimanche Avr 4 @ 03:06pm
Dimanche Avr 4 @ 02:56pm
Samedi Avr 4 @ 02:08am
Mon pays, ce n est pas un pays, c est un desolement. (via myriam-est-tenace) Mercredi Avr 4 @ 07:42am
♥

Lundi Avr 4 @ 11:10am
Powered by Tumblr :: Themed by Fusels